MARIE BELLEN ROTGER

Avocat de victimes
SpécialiséE en Droit du Dommage Corporel

Les maîtres mots du cabinet sont Humanité et Confiance.
Car chaque dossier est une histoire, et que chaque histoire est un parcours de vie.

« Parfois le destin ressemble à une tempête de sable qui se déplace sans cesse.
Tu modifies ton allure pour lui échapper. Mais la tempête modifie aussi la sienne
»
Haruki Murakami

Ensemble, nous pouvons tenter de braver la tempête…

 Voir l'équipe du cabinet

Pourquoi choisir l’assistance d’un avocat ?

La première réponse réside dans le serment de l’avocat :
« Je jure, comme avocat, d'exercer mes fonctions avec dignité, conscience, indépendance, probité et humanité ».

L’avocat est un professionnel hautement qualifié, attaché à des règles déontologiques fondamentales, soumis au secret professionnel.

Ces garanties sont irremplaçables.

L’avocat sera par ailleurs le seul à pouvoir engager les procédures d’indemnisation nécessaires.

La seconde réponse tient au conseil que l’on peut donner aux victimes : ne soyez pas victimes deux fois…

Certains peuvent être tentés de se faire indemniser en se dispensant de l'assistance d'un avocat afin de ne pas avoir à régler ses honoraires.

En particulier, en matière d'accident de la circulation, l’assureur (celui du véhicule responsable mais souvent celui de la victime elle-même !) va prendre en mains la procédure d’indemnisation.

Le déséquilibre est alors évident car la victime n’a pas les compétences nécessaires pour discuter, ni souvent la force de le faire !

Prendre un avocat, c’est restaurer l’équilibre des forces, c’est confier sa défense à un professionnel compétent et de confiance, pour pouvoir consacrer son temps et son énergie à sa restauration physique et morale, à la reconstruction de sa vie.

Notre objectif : mettre tous les moyens en œuvre pour vous assurer la réparation optimale et intégrale de vos préjudices.

Pourquoi choisir un avocat spécialisé ?

La réparation du dommage corporel est un domaine qui requiert des compétences juridiques et techniques particulières.

L’avocat spécialiste en réparation du dommage corporel est un professionnel qualifié, dont les compétences ont été vérifiées par un examen professionnel, qui reconnait à la fois ses connaissances et son expérience.

L’avocat spécialisé est ainsi compétent en droit de la responsabilité civile, en droit des assurances, en droit médical, en droit de la sécurité sociale et de la protection sociale. Il s’est formé aux régimes particuliers d’indemnisation des accidents de la route, du travail, des accidents médicaux. Il en connaît les procédures.

Il est parfaitement formé à l’évaluation et à l’indemnisation des préjudices, personnels et patrimoniaux, des victimes et de leurs proches.

L’avocat spécialisé en réparation du dommage corporel a forcément acquis une pratique de l’expertise médicale et de la discussion médico-légale. Il saura vous aider à constituer votre dossier, et vous conseiller l’assistance d’un médecin conseil de victimes ou d’un autre professionnel compétent tel qu’un ergothérapeute, un architecte spécialisé, un expert-comptable….

Il connaît également le fonctionnement des compagnies d’assurances et des conventions qui les lient.

Son objectif est avant tout d’assurer aux victimes let à leurs proches une indemnisation intégrale et juste de l’ensemble de leurs préjudices.

L’avocat spécialisé saura donc au moyen de sa pratique, de son expérience du terrain et de ses connaissances vous apporter une assistance optimale en toute confiance.

L’avocat spécialisé travaille en référence de la jurisprudence qu’il connaît, mais aussi de celle qu’il a obtenue, y compris lors de transactions passées.

Il vous expliquera les enjeux de chaque étape du processus d’indemnisation. Il vous conseillera au prix d’une analyse juridique pointue et en connaissance parfaite des enjeux et des risques encourus.

Pourquoi choisir un avocat indépendant des compagnies d’assurances ?

Tout simplement parce qu’on ne peut être pour un jour, et contre le lendemain…

Parce qu’il n’est pas crédible d’avoir une approche et un discours contradictoires…

Il faut ainsi conseiller aux victimes d’accidents de toujours exercer leur libre choix de l’avocat, en rappelant que ce libre choix est un droit auquel une compagnie d’assurances ne peut s’opposer.

Notre approche des dossiers est individualisée

Me BELLEN ROTGER et Me GRIGUER font partie d’un cabinet à taille humaine. Un dossier est avant tout une histoire individuelle ou familiale. La dimension du cabinet permet aux avocats de connaître tous les dossiers, d’en discuter, d’élaborer ensemble la meilleure stratégie d’indemnisation. Car il s’agit en effet toujours d’élaborer une stratégie. Parfois, la voie amiable doit être privilégiée, parfois la voie contentieuse s’impose. Tout doit être expliqué le plus clairement possible afin de travailler en confiance.

Lors du premier rendez-vous, Me BELLEN ROTGER vous demandera d’apporter toutes les pièces médicales de votre dossier, notamment le certificat médical initial, ainsi que les correspondances reçues de la compagnie le cas échéant, et votre contrat d’assurance. Il est important d’amener également le rapport d’expertise médicale si une expertise a déjà eu lieu.

Votre dossier sera analysé, et vous serez informé de la stratégie mise en place. Il vous sera également donné tous les conseils nécessaires pour compléter votre dossier, ou prendre attache d’un médecin conseil de victimes pour compléter l’analyse medico légale.

Me BELLEN ROTGER et Me GRIGUER assistent systématiquement aux expertises médicales, ainsi qu’aux expertises à domicile le cas échéant.

Dans le cadre du processus d’indemnisation d’un dommage corporel, il faut en effet se préparer à plusieurs phases :

La première de ces phases, fondamentale est celle de l’expertise médicale. Cette phase peut être amiable ou judiciaire. Elle doit cependant être contradictoire dans l’intérêt de la victime. L’expertise doit être préparée en amont par l’avocat, et le médecin conseil de victimes. L’expertise permet en effet d’évaluer l’étendue des préjudices subis. Elle permet de déterminer les responsabilités éventuelles dans les dossiers de responsabilité médicale. Le rôle de l’avocat, en accord avec le médecin conseil de victimes, est de veiller à ce qu’aucun préjudice ne soit omis ou sous-évalué : ainsi, l’expertise permet de déterminer la durée des périodes d’incapacité de travail et d’incapacité personnelle, l’importance des souffrances endurées, le taux de déficit fonctionnel permanent, les besoins en aide humaine…

Il y a en principe plusieurs expertises médicales, car le préjudice ne pourra pas être appréhendé totalement dès le début : il faudra attendre la consolidation des blessures pour pouvoir faire une évaluation globale et définitive.

Dans l’attente, les expertises intermédiaires permettront de faire verser des provisions pour compenser les besoins immédiats.

Les compagnies d’assurances ne versent pas de provisions facilement et il est parfois nécessaire de les y contraindre par une procédure de référé.

La deuxième de ces phases est celle de l’évaluation de l’indemnisation. Elle ne peut se faire qu’après consolidation des blessures. L’assistance d’un avocat spécialisé est précieuse car cette évaluation doit être très individualisée et complète. Aucun poste de préjudice ne doit être oublié. Cette phase pourra se faire en parallèle de discussions amiables avec la compagnie d’assurance du responsable. Il faut donc que la victime puisse être « à égalité » dans la phase d’offre et de discussions car l’assurance dispose elle des connaissances techniques, mais cherchera à réduire le de ce qui est pour elle un sinistre…

La troisième phase est celle de la procédure judiciaire que l’avocat devra mettre en œuvre en cas d’échec des discussions, d’offre insuffisante sur l’indemnisation des préjudices, bref, en cas de désaccord sur l’indemnisation définitive.

Seul un avocat pourra mettre en œuvre une telle procédure ce qui représente une réelle garantie. Il est en effet statistiquement démontré que les indemnisations versées hors la présence et l’assistance d’un avocat sont nettement inférieures.

La procédure judiciaire présente par ailleurs un caractère indispensable en cas de contestation/discussion sur les responsabilités. Elle revêt également une importance cruciale pour les victimes dans le processus de reconnaissance et de reconstruction personnelle.
Information sur les cookies
Nous avons recours à des cookies techniques pour assurer le bon fonctionnement du site, nous utilisons également des cookies soumis à votre consentement pour collecter des statistiques de visite.
Cliquez ci-dessous sur « ACCEPTER » pour accepter le dépôt de l'ensemble des cookies ou sur « CONFIGURER » pour choisir quels cookies nécessitant votre consentement seront déposés (cookies statistiques), avant de continuer votre visite du site. Plus d'informations
 
ACCEPTER CONFIGURER REFUSER
Gestion des cookies

Les cookies sont des fichiers textes stockés par votre navigateur et utilisés à des fins statistiques ou pour le fonctionnement de certains modules d'identification par exemple.
Ces fichiers ne sont pas dangereux pour votre périphérique et ne sont pas utilisés pour collecter des données personnelles.
Le présent site utilise des cookies d'identification, d'authentification ou de load-balancing ne nécessitant pas de consentement préalable, et des cookies d'analyse de mesure d'audience nécessitant votre consentement en application des textes régissant la protection des données personnelles.
Vous pouvez configurer la mise en place de ces cookies en utilisant les paramètres ci-dessous.
Nous vous informons qu'en cas de blocage de ces cookies certaines fonctionnalités du site peuvent devenir indisponibles.
Google Analytics est un outil de mesure d'audience.
Les cookies déposés par ce service sont utilisés pour recueillir des statistiques de visites anonymes à fin de mesurer, par exemple, le nombre de visistes et de pages vues.
Ces données permettent notamment de suivre la popularité du site, de détecter d'éventuels problèmes de navigation, d'améliorer son ergonomie et donc l'expérience des utilisateurs.