Conseils Pratiques

En cas d’accident ou d’évènement grave, il n’est pas évident pour la victime et son entourage d’avoir tous les bons réflexes.
Il est difficile de tout faire en même temps : se soigner, assurer la gestion du foyer familial, essayer de maintenir son activité, se battre avec les démarches administratives…
La priorité est bien entendu de penser à sa santé et à sa convalescence.
Pour que cela se passe le plus sereinement possible, vous pouvez vous décharger de toutes les tracasseries administratives et juridiques en confiant votre dossier à un avocat.
Celui-ci saura aller aux démarches essentielles et agir avec efficacité.
Il pourra mettre en œuvre les procédures adéquates en cas de résistance d’une administration ou d’une compagnie d’assurance.
Retrouvez tous nos conseils afin d’aborder au mieux votre cas et vous accompagner dans des conditions optimales.

Nos conseils

Penser à solliciter une copie de son entier dossier médical auprès des établissements de soins concernés. L’accès au dossier médical est un droit pour le patient. Ce dossier sera indispensable pour le processus d’indemnisation.

Penser à conserver les prescriptions, les radios, les comptes-rendus, les arrêts de travail.

Ne pas signer de document sans avoir reçu l’avis de votre avocat, et en particulier, il ne faut pas signer d’accord transactionnel.

Ne pas se rendre à une expertise médicale sans être assisté, et ce même si cette expertise est mise en place par votre propre assureur.

Penser à garder tous les justificatifs des frais et des dépenses engagées.

Tenir un « carnet de bord » dans lequel la victime mais aussi les proches aidants notent au fur et à mesure le déroulement de la convalescence, l’évolution des blessures, l’aide et l’investissement des amis et de la famille, et ce de manière détaillée.

Prendre le conseil de l’avocat avant de renoncer à déposer plainte, ou de renoncer à se rendre à une audience du tribunal pour laquelle il est souvent dit par les compagnies d’assurances que « cela ne sert à rien… ».

Penser à conserver le procès-verbal de constat de l’accident, ou le numéro de procès-verbal de la police ou de la gendarmerie intervenue sur les lieux.

Éviter de vous disperser en multipliant les recherches de conseils auprès de tiers, d’associations diverses, de conseils multiples et variés, bref de personnes pas forcément bien informées et surtout pas forcément bien intentionnées. Sur le web, vous trouverez des dizaines de sites, conseils, simulateurs, associations… Or, être présent sur le net ne signifie pas forcément être compétent et spécialisé. Il faut vous assurer que vous avez affaire à des associations dont le personnel et les bénévoles maîtrisent réellement et personnellement les problématiques auxquelles vous êtes confrontés.

Choisir un avocat spécialiste en droit du dommage corporel est l’assurance d’être accompagné par un professionnel compétent, dont la technicité et l’expérience sont vérifiées et reconnues par le Conseil National des Barreaux au terme d’un examen.

Nous utilisons des cookies de services tiers pour vous offrir une meilleure expérience. Découvrez comment nous utilisons les cookies et comment les contrôler en cliquant sur En savoir +
En savoir +